Le syndic est le représentant légal du syndicat des copropriétaires et le professionnel qui veille au bon fonctionnement de la copropriété.


Une copropriété est un immeuble dont les appartements sont détenus par plusieurs copropriétaires. Ces derniers sont propriétaires d’un espace privatif, leur appartement, et d’une quote-part des parties communes (hall d’entrée, cour commune, toiture, etc.). Les copropriétés peuvent être de différentes formes : immeubles d’habitation, bureaux, locaux commerciaux.
L’ensemble des copropriétaires forme le syndicat des copropriétaires. On distingue les propriétaires occupants et les propriétaires non-occupants (ceux qui louent leur logement).
Le syndic agit dans l’intérêt des copropriétaires. Les décisions concernant un immeuble ne sont pas prises par le syndic mais par le syndicat. En revanche, celui-ci veille à leur application et apporte des conseils aux copropriétaires.
Le syndic constitue le premier interlocuteur des copropriétaires. En cas de problème, chaque copropriétaire peut joindre son syndic et bénéficier de son assistance.
La gestion de la copropriété est confiée à un syndic pour un mandat d’un an renouvelable. Tous les propriétaires d’une copropriété ont chaque année la charge d’élire ou réélire le syndic durant une Assemblée Générale des copropriétaires.

Les missions du syndic de copropriété


Mandataire et représentant juridique des copropriétaires, ses missions sont multiples.
Le syndic doit être capable d’intervenir sur plusieurs domaines : juridique, comptable, financier, technique.
La gestion comptable de la copropriété est une des activités principales : ouverture de compte, établissement des budgets prévisionnels, vérification des paiements de charges, règlement des fournisseurs. Sur la base des dépenses votées à venir, le syndic envoie les appels de fonds et encaisse les paiements des copropriétaires.
Le syndic est en charge de convoquer les assemblées générales et de s’assurer que les décisions prises soient exécutées.
Le syndic s’occupe de l’entretien des parties communes et des équipements collectifs (ascenseur, chaufferie, interphone…).
Lorsque des travaux sont entrepris dans un immeuble, le syndic élabore les appels d’offre auprès des prestataires, coordonne les travaux avec les entreprises et assure leur suivi.
En cas de litiges, le syndic intervient et apporte son expertise juridique : il veille au respect du règlement de copropriété.