Homeland organise la première Assemblée Générale Constitutive en visioconférence pour un immeuble neuf de 45 logements

by Jun 18, 2020Actualités, Cas pratiques0 comments

La situation sanitaire actuelle rend toujours impossible la tenue des assemblées générales de copropriétaires de plus de 10 personnes de manière présentielle.

Pour les immeubles neufs qui devaient être livrés sur les derniers mois, cela entraîne des retards de livraison significatifs car sans assemblée générale constitutive désignant un syndic, il n’est pas possible de procéder à la livraison des parties communes et donc à la remise des clefs des acquéreurs.

C’est dans ce contexte que nous avons été sollicités par un promoteur pour l’aider à organiser une AG constitutive par visioconférence, afin de pouvoir procéder aux livraisons dès le mois de juin. L’ancien syndic provisoire s’étant déclaré incompétent pour organiser une assemblée générale avant le mois de septembre au plus tôt, au plus grand mécontentement des acquéreurs qui attendaient leur livraison au mois de mars. 

L’assemblée générale constitutive de cet immeuble neuf de 45 logements à Clichy s’est tenue par visioconférence lundi 15 juin, ce qui a permis de procéder aux livraisons dès le mardi 16 juin.

36 personnes ont participé à cette assemblée générale, dont 2 représentantes du promoteur, un syndic proposé par un copropriétaire pour présenter son offre et 2 représentants d’Homeland dont notre responsable technique Marc-Antoine Azor.
Elle s’est déroulée de façon très fluide et le procès-verbal a été signé électroniquement le soir même et notifié dès le lendemain de l’assemblée générale.

Nous sommes heureux et fiers d’avoir été impliqués dans cette grande première qui a permis au promoteur et aux 45 acquéreurs de gagner 3 mois et de limiter l’impact financier de la crise sanitaire sur cette opération immobilière.