Actualites

Économie d’énergie : les travaux d’isolation influencent-ils les dépenses ?

September 1, 2021

L'isolation ne présente pas un intérêt uniquement l’hiver, elle permet également d’éviter de recourir massivement à la climatisation en été.

L’isolation thermique dans les faits

Un peu de définition. L’isolation thermique désigne l'ensemble des techniques mises en œuvre pour limiter les transferts de chaleur entre un milieu chaud et un milieu froid. L’ampleur de ces transferts de chaleur dépend des caractéristiques du bâtiment : de ses plans comme de ses matériaux. Ainsi un bâtiment construit avec des matériaux isolants mais présentant une façade pas entièrement fermée aura tout de même une isolation thermique médiocre. L’exigence est donc double. Le recours à des professionnels est donc nécessaire et conseillé.

Plus concrètement, l’isolation thermique concerne autant le toit d’un bâtiment que sa façade. Cela consiste à remplacer les murs en l’état par de nouveaux en matériaux plus isolants, ou bien à superposer sur ces derniers des matériaux isolants. C’est souvent la deuxième méthode qui est choisie tant elle est moins onéreuse et moins risquée : il est complexe de procéder à la méthode du remplacement car cela peut amener parfois à modifier la structure du bâtiment (et donc présenter des risques d’effondrement), et à nuire de manière significative au quotidien des propriétaires pendant la réalisation des travaux. Il existe de nombreuses technologies différentes d’isolation thermique tant pour le toit que pour la façade : laine, polystyrène,... Pas de panique, il s’agit d’un sujet complexe, mais bien accompagné tout se passera bien. A ce titre, nous vous conseillons de recourir à un maître d’ouvrage, qui peut être incarné par votre syndic de copropriété. Par exemple chez Homeland, nous avons un pôle technique qui a pour rôle d’accompagner les copropriétés pour ce genre de projets.

Il peut être également intéressant de s'attarder sur la technologie de combustibles utilisée par votre copropriété. En effet, la chaudière à fioul est beaucoup plus gourmande en énergie et plus coûteuse. En les remplaçant par des pompes à chaleur, la copropriété bénéficie d'économies plus importantes. En outre, il contribue également à la protection de l’environnement. En effet, l’utilisation de ce type de chauffage fonctionnant à l’électricité se révèle être une solution plus écologique que le recours utilisant des chaudières à fioul. Ce dernier utilise des combustibles fossiles qui sont davantage générateurs de pollution.

En bref, pour une copropriété , il est possible d’économiser 15 % sur ses frais de chauffage et de climatisation. Dans les régions plus froides du pays, l’économie peut atteindre jusqu’à 20 %.

L’isolation thermique avant la modernisation du chauffage

Il peut être attrayant de modifier directement les chaudières sans procéder à l’isolation en constatant les avantages que procure la pose des pompes à chaleur. Il faut cependant faire très attention car ces derniers ne sont utiles que pour les logements isolés. 

Bien chauffer une passoire énergétique à moindre coût ne suffira pas à rendre plus confortable le bâtiment ni à réduire les dépenses. En fait, la chaleur générée va continuer à fuir par le toit au lieu de se répandre dans les pièces de l’immeuble. Ainsi, dans les constructions neuves comme en réhabilitation, la réalisation d’une isolation thermique constitue un investissement rentable. Il suffit de consulter le compteur électrique pour connaître la valeur réelle des dépenses et ainsi suivre l’amélioration.

L’isolation thermique augmente également la valeur verte des logements. En effet, les logements avec une classe énergétique A ou B voient leur valeur augmenter jusqu’à parfois 15 % par rapport à des logements de classes inférieures.

Comment procéder à l’isolation thermique en copropriété ?

Avant toute chose, il convient de faire réaliser un audit énergétique de votre copropriété. Pour se faire, il faut soumettre au vote de l’assemblée générale ce projet d’audit. Selon les résultats de cet audit, différentes solutions seront proposées par l’expert. Les copropriétaires, qui peuvent se constituer en “Commission Énergie" pour porter le projet, pourront participer avec le Conseil Syndical aux travaux de préparation du projet de rénovation, et se faire accompagner par le pôle technique de Homeland. La décision finale de réalisation des travaux devra être prise dans le cadre d’une assemblée générale à la majorité absolue, avec pour supports les différents devis sélectionnés par le conseil syndical, la commission énergie et le pôle technique.

De nombreuses aides et crédits d’impôts peuvent être obtenues (MaPrimeRénov’ Copro, Eco-PTZ, CITE, CEE). Il faut pour cela constituer un dossier. Il revient à votre syndic de vous aider à le constituer. En effet, le gouvernement s’est donné pour objectif que l’ensemble des bâtiments doivent être isolés sur le territoire national pour 2050. Petite subtilité, il existe également le Pacte Énergie Solidarité pour isoler les combles de votre copropriété. Il s’agit d’une initiative d’un assureur privé mais qui bénéficie d’une accréditation RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Grâce à la combinaison d’aides de l’Etat, l’isolation des combles vous reviendra à 1 euros. 

 

 

 


 

 

 


Derniers articles

Demandez le meilleur,
choisissez Homeland
Demandez un devis