Le 1er juin 2018 est entrée en vigueur la convention IRSI (Convention d’indemnisation et de recours des sinistres Immeubles) en remplacement de la convention CIDRE. Cette nouvelle convention a été mise en place par la Fédération Française de l’Assurance afin de simplifier et d’accélérer la gestion et le règlement des sinistres dégât des eaux et incendie dans un immeuble occupé, notamment organisé en copropriété.

Voici la marche à suivre si vous êtes victime d’un dégât des eaux dans votre appartement, que vous soyez locataire ou propriétaire occupant.

Dès lors que vous avez des dommages dans votre appartement, vous devez déclarer le sinistre à votre assureur même si la fuite ne semble pas provenir de chez vous.

Votre assurance va vous demander de mandater un plombier ou envoyer une entreprise partenaire. Elle prendra en charge les frais afférents à cette recherche de fuite.

En cas d’urgence, ou d’impossibilité de joindre votre assureur, n’hésitez pas à missionner vous- même un plombier (même si la fuite ne semble pas provenir de chez vous). Les frais correspondants à cette recherche seront pris en charge par votre assureur.

Vous pouvez éventuellement vous connecter sur l’extranet d’Homeland pour consulter les coordonnées du plombier de l’immeuble ou nous contacter par téléphone pour obtenir les coordonnées d’un plombier réactif.

Régularisez un constat amiable dégât des eaux avec le responsable (s’il est déterminé). Si besoin vous pouvez télécharger ce modèle de constat amiable.

Votre assureur jugera de l’opportunité de missionner un expert.

Si le plombier rencontre des difficultés (impossibilité d’accès dans le local d’où semble provenir la fuite, nécessité d’une recherche destructrice dans un autre local, pluralité de locaux sinistrés,…) votre assureur contactera Homeland, et nous prendrons alors le relais pour la recherche de fuite.

Une fois ces formalités accomplies, le sinistre sera réglé entre assureurs.