Feb 8, 2021

Punaises de lit : qui contacter ?

Questions techniques
Intervention technique
Les punaises de lit peuvent nuire à votre mode de vie. Voici qui contacter en cas de détection dans votre immeuble.

Les punaises de lit sont de plus en plus présentes : voyage de courte durée, achat de meubles d’occasion, résistance aux insecticides… Elles laissent derrière elles des démangeaisons, des petits points noirs et parfois même des allergies. Après avoir détecté leur présence dans votre appartement, vous vous demandez qui contacter : votre gardien ? votre syndic ? un désinsectiseur ? Ou bien, vous en occuper tout seul ?

Voici qui contacter en cas de découverte de punaises dans votre immeuble.

Parties privatives ou parties communes ?

Premièrement, vous devez déterminer l’emplacement dans lequel les punaises sont présentes : parties privatives ou parties communes ? Effectivement, selon le lieu d’infestation, les démarches à suivre peuvent différer.

Pour rappel :
Les parties communes sont les parties de votre immeuble (parties construites ou non, à l’état brut ou non, mais aussi les équipements qui permettent son fonctionnement) affectées à l’usage ou à l’utilité de tous les copropriétaires, ou bien seulement à plusieurs d’entre eux. Par exemple le hall d’entrée du bâtiment, les couloirs, la cage d’escalier, les pompes de relevage… Mais parfois également le radiateur de votre salon qui est alimenté par un chauffage collectif, les volets de vos fenêtres… Elles sont déterminées par votre règlement de copropriété, modifiables par le notaire lors de sa rédaction.
Les parties privatives sont quant à elles les parties de votre bâtiment (parties construites ou non, à l’état brut ou non, mais aussi les équipements qui permettent son fonctionnement) affectées à l'usage ou à l’utilité d’un des copropriétaires. Elles sont en effet la propriété exclusive de chaque copropriétaire. Par exemple, dans son appartement, il est propriétaire des revêtements de sol, de sa cheminée, de son radiateur, ses fenêtres…  Le copropriétaire peut jouir librement de ses parties privatives à condition de respecter le règlement de copropriété.

Traiter le problème selon la partie :

En cas de découverte de puces dans vos parties privatives ou en parties communes, la première chose à faire est de prévenir l’immeuble. Alertez vos voisins, copropriétaires, locataires ainsi que le personnel de l’immeuble si vous en avez, afin qu’ils soient vigilants. Dans un cas plus rare, vos voisins s'apercevront être infestés de punaises de lit également ! Elles peuvent en effet se trouver à la fois dans les parties privatives et les parties communes malheureusement…


Si ces insectes sont présents uniquement dans vos parties privatives, la désinsectisation sera à vos frais. Il vous faudra contacter un professionnel, comme un maître chien spécialisé dans la détection de punaises de lit par exemple. Vous pouvez également contacter le 0 806 706 806, ou vous rendre sur le site stop-punaises.gouv.fr, mis en place par le gouvernement afin d’aider les français à reconnaître les punaises de lit, les éliminer et s’en prémunir. Les services d’hygiène de votre mairie peuvent également traiter votre logement avec de puissants insecticides.


Si vous êtes locataire, contactez votre bailleur qui prendra en charge financièrement le traitement et qui s’occupera des démarches à suivre. Toutefois, le bailleur peut être déchargé de la prise en charge de ces frais s’il prouve que la présence des nuisibles provient des faits de son locataire (par exemple s'il produit une attestation de non infestation à la date d'entrée du locataire).


Si les punaises se trouvent dans les parties communes de l’immeuble, alors les frais de traitement seront à la charge de la copropriété. Il vous faudra contacter votre syndic afin qu’il déclenche les démarches à suivre le plus rapidement possible. Ce cas est plutôt rare étant donné que les punaises de lit se nichent principalement dans les matelas et les tissus, non pas dans les parkings et les cages d’escaliers.

Attention ! Ne tentez pas de vous en débarrasser seul ! Vous risquez de rendre ces nuisibles plus résistants aux insecticides et permettre leur prolifération dans tout l’immeuble.

Éviter la propagation dans votre copropriété :

Il vaut mieux prévenir que guérir. Afin d’éviter la propagation des punaises de lit dans votre immeuble, vérifiez vos vêtements, votre sac à main avant de sortir de l’appartement, ne sortez pas vos affaires devant votre porte d’entrée sans qu’elles aient été traitées au préalable, placez les objets infestés dans des sacs plastiques fermés hermétiquement et suivez les conseils de préparation des lieux avant la désinsectisation.


Pour conclure, en cas de découverte de punaises de lit dans votre copropriété, qu’il s’agisse de parties privatives ou de parties communes, contactez des professionnels afin d’être accompagnés dans vos démarches. Bye bye les punaises !

Pour plus d’informations sur les punaises de lit, veuillez consulter notre article “Infestation de punaises de lit : les bons réflexes”.

Dans la même catégorie

Je ne trouve pas réponse à ma question

Contactez-nous et nous vous répondrons avec le sourire !
Par téléphone au 01 86 760 760 ou par email à assistance@homeland.immo

Demandez le meilleur,
choisissez Homeland
Demandez un devis